L’Entretien Annuel par Manzalab

entretien

Dans notre précédente note, nous évoquions la dernière étude IDATE, qui positionne Manzalab parmi les 5 champions français du Serious Game.

En 2014, Manzalab développe le jeu Mon Expérience de l’entretien annuel, qui met en scène un manager et son collaborateur. D’une durée de 45 minutes environ, le gameplay simule, au plus près de la réalité, une situation d’entretien annuel utilisant tous les ressorts du jeu vidéo : feedbacks et récompenses immédiates, score, rythme avec un timer de jeu, game over possible… Le jeu est disponible en ligne, sur ordinateurs (PC et MAC) et tablettes (iOS et Android).

Le jeu a eu les honneurs d’une présentation particulièrement positive dans le rapport approfondi publié en 2014 par l’IDATE.

L’étude en a présenté à la fois la démarche pédagogique, les étapes de production, jusqu’à la livraison du produit fini. Elle a jugé très positivement « l’environnement graphique immersif en 3D, animé et réaliste, permettant de se plonger immédiatement dans la situation de jeu ».

Parmi les autres commentaires, ceux-ci figuraient en toutes lettres dans le rapport. Elle a également noté « La conduite du dialogue [qui] se fait par choix de phrases réalistes et précises. En mode « reconnaissance vocale », l’apprenant énonce entièrement au micro une des phrases proposées pour signifier son choix. Ce mode, unique en France, transforme la formation en réelle expérience de vie, avec son ancrage émotionnel lié à l’usage actif de sa propre voix ».

Au cours de l’entretien, les décisions de l’apprenant vont influer sur le scénario et les réactions du collaborateur. Le jeu prend également en compte la tension émotionnelle du collaborateur, qui est indiquée et modifiée par les actions ou les silences du stagiaire.

Un bon manager doit savoir recadrer un collaborateur, ce qui sera nécessairement stressant pour le collaborateur : l’enjeu est alors de bien communiquer et au bon moment.

Après test, l’IDATE identifiait les principaux atouts du jeu.

Réalisme et immersion : le joueur est parfaitement mis en situation dans le SG, grâce à plusieurs procédés originaux.

Un feedback dynamique et complet :

L’objectif central demeure clairement d’encourager l’apprenant au fil de son expérience. A la fin d’une session, le coach lui permet d’évaluer ses résultats, ses succès et ses erreurs, sachant que le stagiaire apprend autant des uns que des autres. L’important demeure sa progression. Et c’est aussi ce qui a convaincu les observateurs de l’IDATE.