Manzalab, une start-up qui façonne le nucléaire civil de demain

SFEN

« Façonne » ? Ce n’est pas Manzalab qui choisit ce mot ambitieux, mais bien le blog de la Société Française d’Energie Nucléaire (SFEN). Ce sont les start-ups qui inventent l’environnement nucléaire de demain, par leur capacité d’innovation, leur potentiel de création, leur dynamisme. Manzalab et trois autres structures innovantes étaient récemment réunies au SFEN pour présenter leurs travaux.

Clément Merville, président et fondateur de Manzalab, explique comment elle aide EDF à préparer les opérations de maintenance dans les centrales nucléaires. « Nous sommes capables de mettre plusieurs personnes, en même temps, dans la même réalité virtuelle, alors qu’elles se trouvent à des endroits géographiquement opposés. Elles peuvent se déplacer dans cet univers virtuel et donner des instructions précises sur une opération à venir » précise-t-il.

Est-ce à dire que demain, préparer une opération de maintenance se fera derrière son ordinateur ? C’est le pari que prennent les équipes de Manzalab, qui développent des lunettes immergeant l’utilisateur dans une réalité virtuelle… « Nous diffusons du savoir et de la connaissance par le plaisir du jeu. Une transgression, en entreprise ! ».

Intervention de Clément Merville 

Permettre à l’utilisateur de vivre cette expérience immersive fondée sur une optimisation de la VR (Réalité Virtuelle),  c’est aussi créer des avancées en matière de travail collaboratif déporté. L’un des deux opérateurs est à Bordeaux, l’autre à Strasbourg… Et ils partagent en direct une expérience simultanée, sans décalage.